chronique-confess-colleen-hoover

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeurs que la vérité…

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je souhaite vous parlez de mon premier coup de cœur de cette année ! Je pense que vous connaissez tous Colleen Hoover, plus besoin de la présenter. J’avais déjà eu un coup de cœur pour son livre Hopeless et Confess devient officiellement mon second! C’est un roman que j’ai adoré dès la première page. J’ai immédiatement su que j’allais avoir du mal à décrocher et je ne me suis pas trompé ! Il m’a aussi permis de me réconcilier avec l’auteur après ma déception de Maybe Someday.

Quand Auburn rencontre Owen, l’attirance entre eux est évidente. Mais Auburn est une jeune femme un peu perdue, dont le passé dicte sa vie. En plus de ça, elle n’est pas du genre à avoir confiance en elle et à elle aussi un secret. Malgré les sentiments qu’elle commence à développer pour Owen, elle comprend vite que pour ne pas mettre son futur en danger, elle devra s’éloigner de lui, quitte à s’oublier elle-même. Et un autre homme, Trey, est bien présent pour la rappeler à l’ordre. Le jeune homme fait pression sur Auburn en utilisant sa plus grande faiblesse et j’en ai eu mal au coeur pour elle… Heureusement, malgré la peur, la jeune femme se rend vite compte qu’elle tient trop à Owen pour ne pas se battre pour lui.

Quant à Owen, il est persuadé qu’Auburn lui est destinée, car dès leur rencontre, il sait qui elle est. Il la connaît et son arrivée dans sa galerie ne peut être qu’un coup du destin. Il n’en dit rien à Auburn, mais immédiatement, sa tendresse et son affection pour elle prennent une place importante. Quand il découvre son secret, il n’en tombe que plus amoureux et ne cesse de lui rappeler qu’il est là quand elle tente de s’éloigner. Mais lui aussi à un lourd passé et ses actes peuvent leur être désastreux à tous les deux. Finalement, ils s’aideront mutuellement de près comme de loin.

J’ai adoré les deux personnages principaux! Auburn est une jeune femme tellement attachante, tellement touchante! J’ai souvent eu les larmes aux yeux face à son histoire, on ne peut qu’être sincèrement touché… Et sa description physique ohlala.. Je l’imagine tellement magnifique! Owen est un jeune homme tout aussi torturé qu’Auburn et lui aussi à eu droit à son lot de malheurs. Il en devient tout aussi attachant qu’elle. Avec la description physique que l’auteur en fait, on sait qu’il est beau, mais Owen est surtout une belle âme en priorité. J’ai aimé sa façon de penser et sa façon d’agir.

Autre chose que j’ai adorée dans cette histoire : la galerie d’art d’Owen et son concept! L’artiste peint ses toiles grâces aux confessions que des personnes anonymes lui laissent, ce qui donne un résultat incroyable! Il faut savoir que ses confessions sont toutes réelles, elles ont été envoyées anonymement à Colleen Hoover par des lecteurs. Je me souviens d’une en particulier qui m’a retourné l’estomac… Comme avec Maybe Someday qui intégrais une tracklist des chansons du roman, Confess à ses propres dessins au fil des pages! Et ils sont sublimes!

En résumé, Confess fait partie des livres qui m’ont bouleversé à un moment ou un autre de ma lecture. COUP DE COEUR.

INFOS: Confess a été adapté en série télévisée et est actuellement en cours de tournage. Katie Leclerc (Switched At Birth) incarne Auburn et Ryan Cooper incarne Owen. J’ai hâte de la découvrir!

Je t’aimerai toujours, même quand je ne pourrai plus.

sonnysignature

Publicités