bilan lecture février 2017

Bonjour,

J’ouvre officiellement une nouvelle catégorie sur mon blog et ça sera mes bilans lecture de chaque mois. Cela me permettra de partager avec vous mon avis sur les livres que j’ai lus, dont ceux où je n’ai pas forcément écrit de chronique. Je vous présente donc ci-dessous mes cinq lectures de ce mois de février.

* Losing Hope de Colleen Hoover: (Chronique)
Un roman que j’ai adoré et qui pour moi, a surpassé son prédécesseur, Hopeless. Ce livre est tellement… tellement tout! Un coup de coeur!

* Le silence de Mélodie de Sharon M. Draper:
Un livre original qui traite d’un sujet peu abordé dans les livres. On suit la petite Mélodie qui handicapé, ne peut pas prononcer un mot. Elle est malgré ça, dotée d’une grande intelligence et à soif d’apprendre. En lisant ce livre, on est à sa place et on se rend compte de la difficulté de vivre enfermé dans sa tête avec peu de moyens pour communiquer. J’ai eu tout d’abord un peu de mal à me mettre dans l’histoire et j’ai fini par enchaîner les pages sans pouvoir m’arrêter. C’est un livre que j’ai apprécié de par sa justesse et sa dose d’humeur. Mélodie est une enfant vraiment attachante et l’auteur a su écrire sur un sujet difficile avec simplicité.

* Beauté de Sarah Pinborough:
Beauté est une réécriture du célèbre conte la belle au bois dormant. Étant l’un des contes que j’aime le moins, j’ai commencé ma lecture avec un peu d’appréhension. Ce n’est pas un coup de cœur, loin de là, mais l’auteur a l’art de rendre ses écrits agréables. Elle nous transforme cette histoire en un conte plus sombre avec son côté sexy et gore et c’est très réussi. Le gros plus dans ses réécritures, c’est que Sarah Pinborough mélange plusieurs héroïnes de divers contes et arrive à toute les lier entre elles. J’ai toujours été surprise par cela!

* Indécent de Colleen Hoover:
Encore un Colleen Hover! J’ai apprécié cette lecture sans qu’elle ne soit un coup de cœur. Avant de commencer ma lecture, je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus… intense que ça. J’imaginais la relation prof/élève bien différente et surtout bien plus… indécente! Au final, je n’ai jamais vu Layken et Will comme prof/élève, mais toujours comme deux jeunes amoureux l’un de l’autre. Peut-être à cause de l’âge de Will… J’ai adoré la relation des deux héros avec leurs petits frères, c’était marrant et tellement mignon. La deuxième partie du livre a été ma préférée, toute l’histoire avec la maman de la jeune fille est très émouvante… Au final, c’est une belle histoire dont j’espère pouvoir lire la suite assez vite.

* Moi, Simon 16 ans homo sapiens de Becky Albertalli: (Chronique)
Mon second et dernier coup de cœur du mois de février. J’ai adoré ! Ce roman est vraiment simple, mais d’une douceur et d’un humour impeccable. Le personnage de Simon est tellement attachant, c’est exactement le genre d’amis que j’aurai aimé avoir au lycée. En plus d’avoir su créer de super personnages, l’auteur a su aborder le côté homo de l’histoire sans en faire trop. Simon est un jeune adolescent de 16 ans qui se cherche encore et qui se demande si son coming out sera bien pris par sa famille et ses amis. Et surtout, il tombe amoureux d’un garçon dont il ne sait même pas le vrai prénom via des conversations par e-mail. Personnellement, j’avais deviné qui était Blue et j’étais tellement, mais tellement heureuse! À partir du moment où les deux garçons se rencontrent, ils partagent des moments vraiment trop mignons. Je ne regrette pas du tout ma lecture et j’attends impatiemment l’adaptation en film! Car oui, il y aura un film dont la production est en route et Nick Robinson jouera Simon. Vous n’imaginez pas ma joie!

sonnysignature

Publicités